bratata
A+ A- A

logovide-150px

 

Médiathèque Municipale de Royan

Ramzi Aburedwan : PALESTINE

  • Imprimer
  • E-mail

palestine Palestine de Ramzi Aburedwan

De ce CD on retiendra la couleur sableuse de chemins serpentant dans un champ d’oliviers. Et pourtant les airs ne sont pas directement traditionnels, mais quelle évocation !

Pourrait-on parler de bizarrerie ? Un instrument inattendu intervient dans la plupart des morceaux. C’est l’accordéon. Mais voyons ! De la bourrée d’Auvergne à l’accompagnement des chants russes, en passant par la musique traditionnelle des Balkans, d’accord ! Mais en Palestine….

Ceci repose une fois encore la question de l’universalité de la musique. Mais quelque chose quand même fausse le jeu. En effet tous les titres sont des compositions originales de  Ramzi Aburedwan.

Ce musicien né Bethléem en 1979 a étudié au Conservatoire National de Région d’Angers (France). On comprend mieux l’anachronisme. L’accordéon est un jeune instrument comparé à l’Oud millénaire, (l’oud est un instrument à cordes pincées dont l’instrument le plus proche en occident est le luth). Il fallait oser !

Il a bien fait. En effet  oud, tambour, accordéon semblent se connaître depuis toujours. Ils forment un trio formidable. Tout est là : esprit, émotion, couleur, rythme. C’est une bonne idée d’avoir tenté la synthèse. Quelle que soit la philosophie qui trotte dans sa tête, nos oreilles sont charmées par le résultat de cette alchimie magique.

Malgré le rôle très présent de l’accordéon, la sonorité générale du CD est de tonalité orientale et le titre Palestine est tout à fait approprié.

Dernière question : d’où vient la musique ?
A défaut de réponse, qui, on l’imagine serait très longue et peut-être discutable, disons sans se tromper que les frontières sont bien poreuses.