bratata
A+ A- A

logovide-150px

 

Médiathèque Municipale de Royan

Coup de coeur chanson française

  • Imprimer
  • E-mail
wallace

WALLACE c'est :

Erwan Naour : Chant/guitare - Bertille Fraisse : Violon/Chant/synthétiseur - Nicolas Grosso : Guitare manouche etélectrique /Basse/percussions - Lois Echelbrenner : Guitare folk/basse/choeurs.

Lire la suite...

Coup de coeur musique improvisée

  • Imprimer
  • E-mail

no futursNos Futurs

Christophe Rocher

Ce CD est placé sous la direction artistique de Christophe Rocher, clarinettiste très éclectique puisque traversant de multiples univers, dont les musiques improvisées, la musique contemporaine et le jazz. Cet enregistrement le prouve.

Nos Futurs « Working Man » :
Très à l'aise aussi bien à la clarinette qu'à la
clarinette basse Christophe Rocher jongle
en duo avec une partie électronique enregistrée avec laquelle il échange des lignes improvisées d'une grande volubilité. Dans quel genre classer ce titre ? Réponse difficile  qui en appelle une autre. Est-il sérieux de cloisonner la musique?

Lire la suite...

Coup de coeur musique électronique

  • Imprimer
  • E-mail

mills  WOMAN IN THE MOON

Woman in the moon est une composition électronique de Jeff MILLS.

Après avoir débuté  sa carrière comme DJ spécialisé en musique techno (1985), Jeff MILLS s'oriente dès 1992 vers la techno minimale. Ce genre se rapproche de l'écriture répétitive des compositeurs de musique minimaliste Steve REICH, Phil GLASS, Terry REILEY qui sont des émules de John CAGE, compositeur de musique contemporaine,
inventeur de l'écriture répétitive, dite aussi minimaliste. Il délaisse alors la musique de danse pour renouer avec son inspiration première nourrie d'utopie, de pensée futuriste et d'une passion réelle pour les mondes et les scénarios extraordinaires de la science-fiction.

Lire la suite...

Coup de coeur musique

  • Imprimer
  • E-mail

incroyable amourLe conte de l'incroyable amour

Anouar Brahem

Il y a la musique du vent, la musique des vagues et la musique du sable. Anouar Brahem et ses musiciens soulèvent des tourbillons de poussière de sable qu'on imagine voleter le long des rues d'une ville aux murs de briques ocre.

Étincelles : Une longue mélopée improvisée à la clarinette  appelle l'oud d'Anouar en gémissant. Dès ce premier titre, le duo installe la rêverie qui ne nous quittera pas jusqu'à la
fin du CD. Anouar est un photographe du son. Ses clichés défilent comme un diaporama des couleurs arabes. Vous aimez la poésie ? Ecoutez ce conte de l'incroyable amour.

Lire la suite...